Dave Fowell – Créateur de tee-shirt à Dtees

Dave Fowell avec son tee-shirt maison

Dave, 73 ans et mille et une vies. Personnage atypique et modeste. Tout l’émerveille. Cet ancien propriétaire de restaurant, créateur, artiste, ébéniste, musicien et j’en passe, s’est installé dans la petite ville de Whitianga, dans la péninsule de Coromandel (Ile du Nord, Nouvelle-Zélande).

Mais aujourd’hui, je vais vous montrer une des vies qu’il a choisi de mener. Dave a testé de nombreux métiers, où il s’est passionné, lassé, puis recommencé. Son nouvel objectif: la création de tee-shirts avec impression de ses œuvres d’art. Cela fait seulement trois mois qu’il a lancé son business, dans son garage, où il fabrique ses t-shirts de A à Z. Ses t-shirts en coton biologique, sont pour le moment valables seulement en Nouvelle-Zélande. Ces restrictions sont dues au coût trop élevé des frais de port, qui sont aussi chers que les t-shirts!

De temps en temps, il reçoit l’aide son chat, qui est, soit dit en passant, un chat bien bavard.

Comment est fait un tee- shirt ?

Nous allons voir ensemble comment est fabriqué le tee-shirt ! J’ai appris de nombreuses choses en le regardant faire !

Le Matos ?
Tout d’abord le matériel nécessaire ? Pour la partie tee-shirt : il faut du tissus bien sûr, avec de nombreuses bobines de fils, et bien entendu de quoi coudre l’ensemble. Dave n’a pas une, mais deux machines en sa possession : Une M900 Pegasus et une Siruba C007. Il utilise une sorte de scie électrique pour la découpe du tissu.
Pour la partie impression, Dave utilise une imprimante : Brother GT 3, avec une presse et un bloc pour le fixateur.

La découpe
On retrouve Dave au grenier de son garage. Plusieurs rouleaux de tissus de 30m de long, de différentes couleurs, y sont entreposés
Il utilise plusieurs patrons en fonction de la taille des t-shirts voulus, mais aussi si il y a des manches ou non. Il emplile plusieurs couches de tissus pour ne pas faire les tee-shirts un par un. Puis s’ensuit la découpe à la scie d’une vingtaine de patron !
Pas de perte : il utilise les chutes pour isoler sont toit !

Assemblage du patron
Retour en bas ! Dave utilise la première machine à coudre « overlock machine », pour assembler les pièces de tissus entre elles, pour donner forme au t-shirt. Si vous retournez et regardez le votre, vous pouvez voir de chaque côté les coutures, et c’est grâce à ce genre de machine !

Homme utilisant une M900 Pegasus
Dave et M900 Pegasus

Voici l’intérieur et l’extérieur du tee shirt.

Ajout de l’étiquette indiquant la composition du tissu et la taille du tee-shirt

Finitions
On passe sur la deuxième machine à coudre : Siruba C007. Cette machine sert à faire les finitions. Si vous regardez le bas de votre tee-shirt il y a un replis du tissu avec des coutures plus discrètes que celles de l’intérieur.

Et maintenant la partie impression !
La première étape est de stériliser le tee-shirt, puis dans un second temps, de le mettre dans une presse à chaud ce qui permettra de fixer l’image. Dernière étape, l’impression.

Voici, la fabrication d’un tee-shirt entièrement fait maison ! Il a un stock énorme de tee-shirts, plus de 2000 sont déjà prêts avec une possibilité de faire imprimer ses propres photos !

Le site internet de Dave : https://dtees.co.nz/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s